FANDOM


Bienvenue sur le wikiModifier

Le XXIe siècle sera astrologique ou ne sera pas. (Jacques Halbronn)

Evangile de Marc et zodiaqueModifier

L’évangile de Marc est construit en relation avec le symbolisme du zodiaque qui représente l’évolution spirituelle d'un être humain.

 Dans les trois premiers chapitres de l’évangile, Jésus est baptisé et commence son ministère comme le Bélier, premier signe du printemps, commence l’année. Il fait également face avec vigueur et courage aux attaques et remises en cause des pharisiens comme le ferait un bélier. L’enthousiasme de Jean Baptiste renvoie aussi à ce signe.

 Dans le chapitre 4, Jésus commence l’enseignement en paraboles, qui est la première étape d’un enseignement spirituel. La parabole du semeur expose quatre façons différentes de répondre à l’appel de la spiritualité. Elle montre que les qualités du Taureau de l’endurance et de la stabilité doivent être ajoutées à celles de l’enthousiasme et de la vigueur du Bélier.

 Dans le chapitre 5, Jésus guérit un homme possédé par les démons. Le thème présent est celui de la schizophrénie qui fait référence aux Gémeaux. Il y a aussi le miracle de la fille de Jaïros qui est lié à celui de la guérison d’une femme : deux miracles pour une seule histoire. De plus, dans le chapitre 6, Jésus envoie les apôtres deux par deux. Dans le même chapitre, l’hésitation d’Hérode à tuer Jean Baptiste renvoi à Gemini.

 Dans le chapitre 7, Jésus fait un voyage tortueux, ce qui symbolise le passage du solstice d’été : les jours se mettent à diminuer, ce qui se retrouve dans la marche de biais du crabe qui est le signe du Cancer. Dans le chapitre 7, Jésus guérit un sourd-muet en disant « ouvre-toi », comme s’il était enfermé dans une carapace de crabe. Dans les chapitres 7 et 8, il nourrit des milliers de personnes, cela fait référence au côté maternel du Cancer qui protège et nourrit. Il y a deux repas décrits car l’un concerne les Juifs et l’autre les Gentils, les non-juifs.

 Dans le chapitre 9 a lieu la transfiguration de Jésus et sa gloire, cela symbolise le signe du Lion.

 A la fin du chapitre 9, Jésus expose un principe en rapport avec l’humilité qui caractérise le signe de la Vierge : « les derniers seront les premiers. » Le signe de la Vierge est celui de la récolte et il symbolise la seconde naissance à laquelle Jésus fait allusion quand il dit au chapitre 10 : « qui n’accueille pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera pas. »

 Au chapitre 10, Jésus fait allusion à deux thèmes en rapport avec la balance : le divorce et la difficulté pour les riches d’entrer au royaume de Dieu. Au chapitre 11 le figuier sans fruits renvoie au signe de la balance car c’est en septembre et octobre que se fait la récolte des figues.

 Le chapitre 12 traite de la parabole des vignerons meurtriers et de la résurrection des morts, deux thèmes en lien avec le signe du Scorpion.

 Le chapitre 11 présente l’entrée de Jésus à Jérusalem sur un ânon, cela renvoie au symbole du Sagittaire. Il y est fait aussi mention de l’autorité de Jésus.

 Au chapitre 13, il est fait mention de l’hiver et du commencement des douleurs, ce qui renvoie au Capricorne qui commence avec le solstice d’hiver.

 Au chapitre 14 (14 :13), Marc écrit : « un homme viendra à votre rencontre, portant une cruche d’eau », c’est le symbole du Verseau.

 Les derniers chapitres correspondent au signe des Poissons qui est le dernier. Au chapitre 16 un jeune homme appelle les disciples à se rendre en Galilée, le lieu où Jésus a commencé son ministère au chapitre 1. Dans l’évangile de Luc, dans le dernier chapitre, il est même indiqué que Jésus a mangé du poisson (Luc 24 : 42-43).

Bibliographie: The Gospel and the Zodiac: The Secret Truth About Jesus, Bill Darlison (2007)

Activité récenteModifier

Les photos et les vidéos sont un bon moyen d’ajouter des éléments visuels sur votre wiki.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .